Les eaux usées, rendues impropres à la consommation, proviennent des équipements domestiques (éviers, lavabos, toilettes, lave-linge, lave-vaisselle) ou des industries.
Les eaux usées domestiques regroupent les eaux vannes et les eaux ménagères. Les eaux vannes proviennent des toilettes et peuvent contenir des germes pathogènes (risque sanitaire important). Les eaux ménagères proviennent elles, de tous les autres usages domestiques : toilette corporelle, nettoyage de locaux, lavage du linge, vaisselle, activités de cuisine etc.

Compétences du Syndicat des Eaux du Tursan
Le Syndicat des Eaux du Tursan est compétent pour entreprendre sur l’ensemble du territoire des communes adhérentes, toute étude d’assainissement et examiner toute question intéressant la collecte, le traitement et le rejet des eaux usées.
Ces compétences sont valables pour l’assainissement collectif et pour l’assainissement autonome.

En assainissement collectif,

il intervient sur la réalisation de tous les aménagements, équipements et services nécessaires, sur la gestion du service Assainissement collectif (collecte des eaux usées, épuration des eaux usées, élimination des boues et facturation aux abonnés).

En assainissement autonome, ou assainissement non collectif,

il est compétent pour entreprendre le contrôle technique des systèmes d’assainissement autonomes existants sur son territoire.
Ce contrôle technique comprend :

  1. la vérification technique de la conception, de l’implantation et de la bonne exécution des ouvrages d’assainissement non collectif,
  2. la vérification périodique de leur bon fonctionnement qui porte sur la vérification du bon état des ouvrages, de leur ventilation et leur accessibilité,
  3. la vérification du bon écoulement des effluents jusqu’au dispositif d’épuration,
  4. la vérification de l’accumulation normale des boues à l’intérieur de la fosse,
  5. la vérification de la qualité du rejet en cas d’un rejet en milieu hydraulique superficiel,
  6. la vérification du bon entretien des installations et notamment la vérification de la réalisation périodique des vidanges,
  7. la vérification de l’entretien des dispositifs de dégraissage,
  8. la facturation aux abonnés.