[karma_builder_accordion gradient_top= »#7ab1db » title_color= »#666666″ title_color_active= »#88bbc8″][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »Consommation d’eau à la maison »]En France, nous considérons que chaque habitant consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour, répartis comme suit :
 Une douche : 30 à 80 litres.
 Un bain : 150 à 200 litres.
 Un lave-vaisselle : 25 à 40 litres.
 Un lave-linge : 70 à 120 litres.
 Une chasse d’eau : 10 litres.
 Un lavage de voiture : 200 litres.

Ou encore:
 39% en toilette
 20% en sanitaires
 12% en lave-linge
 10% en lave-vaisselle
 6% en arrosage
 6% en divers
 6% en repas
 1% en boisson

[/karma_builder_accordion_panel][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »Demande d’abonnement »]Que dois-je faire pour effectuer une demande d’abonnement , une demande / résiliation d’abonnement suite à un déménagement ?

Vous pouvez venir nous rencontrer au Syndicat des Eaux du Tursan, 48 rue Gourgues, 40320 Geaune, aux horaires d’ouverture indiqués en page d’accueil de ce site.
Vous pouvez nous contacter par téléphone au 05 58 44 58 58, aux horaires d’ouverture du Syndicat des Eaux, et effectuer toutes vos démarches sans vous déplacer.
Vous pouvez nous adresser un courrier ou un mail, en nous laissant toutes vos coordonnées et en nous expliquant votre situation. Nous vous appelons et intervenons à la date et l’heure de votre choix (dans la limite des horaires d’ouverture du Syndicat des Eaux).

[/karma_builder_accordion_panel][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »Les fuites d’eau »]

Comment puis-je déceler une fuite d’eau ?

Pour éviter les fuites d’eau, il est conseillé de surveiller sa consommation en relevant régulièrement le volume enregistré par le compteur, une fois par mois. Les litres sont indiqués dans la zone rouge de votre compteur, les mètres cubes dans la zone blanche. En cas de doute, il est possible de vérifier l’absence de fuite en observant, alors que vous n’effectuez aucun puisage, que le compteur n’enregistre pas de passage d’eau : les chiffres ou les aiguilles situées dans la zone rouge doivent tous être immobiles.

Combien de litres d’eau consommés pour une fuite d’eau ?

Une fuite d’eau, même minime, peut avoir des répercussions importantes sur votre consommation d’eau et en conséquence, sur votre facture. Pour exemple, un robinet qui goutte peut vous faire consommer 50 000 litres d’eau par an, une chasse d’eau qui fuit de 45 à 200 000 litres par an, un joint non étanche peut entraîner une surconsommation de 150 000 litres par an. Les fuites sur les canalisations enterrées (dans le jardin, sous la maison…) sont encore plus importantes, d’où l’intérêt de surveiller régulièrement votre compteur.

[/karma_builder_accordion_panel][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »La qualité de l’eau »]

Quelles règles respecter pour préserver la qualité de mon eau potable ?

L’eau potable du Syndicat des Eaux du Tursan, acheminée jusqu’à votre robinet, est de très bonne qualité et parfaitement saine. Mais vous devez également préserver cette qualité chez vous, dans vos propres installations et dans vos habitudes de consommation.

Globalement, la qualité gustative de votre eau du robinet se dégrade quand celle-ci a stagné dans les canalisations. Quand vous vous absentez quelques jours de votre habitation, ou même après une journée de travail voire le matin au réveil, il est donc recommandé de laisser couler l’eau quelques dizaines de secondes jusqu’à quelques minutes en fonction de la durée de stagnation de l’eau dans vos canalisations.

L’eau se consomme comme un produit frais. Le froid protège donc votre eau. Buvez de l’eau tirée uniquement du robinet d’eau froide. Evitez aussi de laisser l’eau trop longtemps au contact de l’air. Conservez l’eau du robinet au réfrigérateur dans un récipient propre et consommez-la dans les 24 heures.

Par ailleurs, nous vous recommandons de ne pas utiliser l’eau chaude du robinet pour préparer du thé, du café, des boissons instantanées, des produits lyophilisés, et même pour la cuisson des légumes, des pâtes etc.

L’eau du robinet sent parfois le chlore

Pour conserver toutes les qualités de l’eau, nous y introduisons du chlore, en quantité absolument pas dangereuse pour la santé. Seul inconvénient, il peut parfois se dégager une légère odeur. Laissez alors couler l’eau de votre robinet à gros débit pendant quelques secondes avant de la puiser. Ou laissez l’eau reposer quelques minutes dans une carafe en verre avant de la consommer.

Suite à une absence prolongée, l’eau de mon robinet est marron

Vous vous êtes absentés assez longtemps, et pendant ce temps-là, votre eau a stagné dans les canalisations. Si vos conduites sont métalliques, l’eau en stagnant, se colore à leur contact. Laissez couler vos robinets quelques minutes.

Parfois, il arrive que l’eau du robinet soit blanche

Si l’eau est blanche, c’est à cause de l’air. Les filtres brise-jet par exemple sur les robinets, amplifient l’émulsion air / eau. Mais on observe cette couleur blanche de l’eau souvent suite à une coupure d’eau liée à des travaux sur le réseau d’eau potable.

On me dit que mon eau est de bonne qualité mais comment le savoir ?

Le Syndicat des Eaux du Tursan n’a pas intérêt à faire courir des risques sanitaires à ses abonnés. L’eau délivrée au robinet est de bonne qualité. Reportez-vous à la page « Qualité de l’eau du Tursan » de ce site ou rendez-vous à votre mairie pour consulter les analyses de l’eau qui doivent obligatoirement être affichées.

Pourquoi n’ai-je pas toujours la même pression au robinet ?

La pression de l’eau varie en fonction des consommations. Elle peut être forte en période « creuse » (la nuit). Ainsi, pour éviter toute rupture de canalisation ancienne ou fragile, il est conseillé de poser un réducteur de pression après le compteur. L’appareil doit posséder la marque NF et être équipé d’un manomètre de contrôle de la pression aval.

Les robinets modernes (un quart de tour, mitigeur) sont à ouverture et à fermeture rapides. Lors de la fermeture, ils occasionnent une forte variation de la pression de l’eau, que l’on appelle « coup de bélier ». Cette forte variation de l’eau peut endommager les appareils (cumulus…) et les canalisations. Une solution très simple consiste à poser un réducteur de pression et de régler celle-ci à 3 bars. Il est recommandé de placer l’appareil après le compteur et avant tout robinet de puisage extérieur, et de le faire vérifier chaque année par un professionnel.

Puis-je boire l’eau du puits que je possède sur mon terrain ?

Nous vous déconseillons de boire l’eau que vous tirez de votre puits. Elle peut comporter des bactéries et donc vous faire courir des risques sanitaires importants. Même si vous effectuez une analyse à un moment donné, cela ne vous garantit pas que l’eau de votre puits reste potable. Utilisez la plutôt pour les toilettes et les lavages, pour l’arrosage etc.[/karma_builder_accordion_panel][/karma_builder_accordion]

[karma_builder_accordion gradient_top= »#9bddb2″ title_color= »#666666″ title_color_active= »#88bbc8″][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »Procédures de l’Assainissement non collectif ? »]

Demande de Certificat d’Urbanisme

  1. Département des Landes (40)
    Le service d’Assainissement du Syndicat des Eaux du Tursan est le plus souvent saisi par la D.D.E.
    Les documents nécessaires sont :
    – Copie de la Demande de Certificat d’Urbanisme (imprimé D.D.E.)
    – Plan de situation dans la commune
    – Plan de la parcelle.
    L’avis du service d’assainissement du Syndicat des Eaux est envoyé à l’organisme saisisseur (D.D.E. ou autres) et au demandeur du Certificat d’Urbanisme.
  2. Département des Pyrénées Atlantiques (64)
    Le service d’Assainissement du Syndicat des Eaux du Tursan est le plus souvent saisi par la Mairie.
    Les documents nécessaires sont :
    – Fiche navette « Demande de Certificat d’Urbanisme »
    – Plan de situation dans la commune
    – Plan de la parcelle.
    L’avis du service d’assainissement du Syndicat des Eaux est envoyé à l’organisme saisisseur (Mairie ou autres) et au demandeur du Certificat d’Urbanisme.
    Documents à joindre : Fiche Navette « Demande de Certificat d’Urbanisme »

Demande de Permis de Construire ou Réhabilitation de l’existant

Projet en zone d’assainissement collectif
La Mairie envoie un exemplaire de la demande de Permis de Construire au service d’assainissement du Syndicat des Eaux du Tursan.
Le technicien du Syndicat des Eaux rédige son avis technique au projet de construction et l’envoie à la Mairie et au demandeur.

Projet en zone d’assainissement non collectif
Lors du dépôt de la demande de Permis de Construire à la Mairie, le demandeur signe une fiche navette « Demande de Permis de Construire ».
La Mairie envoie la fiche navette et un exemplaire de la demande de Permis de Construire au service d’assainissement du Syndicat des Eaux.
Un technicien du Syndicat prend rendez-vous à la parcelle avec le demandeur pour exercer le contrôle de conception et rédige son avis technique. Lavis technique est ensuite envoyé à la Mairie et au demandeur.
Les autorisations nécessaires sont fournies par le demandeur à la Mairie qui fait suivre le dossier complet à la D.D.E.
Documents à joindre : Fiche navette « Demande de Permis de Construire » et organigramme de saisie du Syndicat des Eaux du Tursan pour une demande de Permis de Construire.

[/karma_builder_accordion_panel][karma_builder_accordion_panel panel_active= »false » title= »Autres procédures »]

Contrôle de conception

Sur la fiche navette « Demande de Permis de Construire », deux possibilités s’offrent à l’usager :
– Soit l’usager demande au Syndicat de faire la conception de la filière,
– Soit l’usager demande à un bureau d’étude de faire cette conception.
Le coût est le même quel que soit le choix de l’usager.

Si l’usager demande au Syndicat des Eaux de faire la conception de la filière :
– Le Syndicat des Eaux prend rendez-vous avec l’usager.
– Le Syndicat des Eaux réalise une étude de sol de la parcelle.
– Le Syndicat des Eaux étudie la topographie du site.
– Le dimensionnement des ouvrages se calcule suivant la capacité d’accueil de la maison.

Le Syndicat des Eaux définit la filière réglementaire à mettre en place.

Dans l’avis technique du Syndicat des Eaux y figurent notamment :
– Le compte-rendu d’étude de la parcelle.
– Le descriptif de la filière à mettre en place.
– Le quantitatif des matériaux nécessaires.
– Le plan de la filière sur la parcelle.

Si l’usager demande à un bureau d’étude de faire la conception de la filière, l’usager envoie au Syndicat des Eaux le descriptif de la filière projetée accompagné du justificatif du bureau d ‘étude.

Le contrôle de réalisation

– Le Syndicat des Eaux doit être prévenu de la date de commencement des travaux, au moins une semaine avant.
– Le Syndicat des Eaux contrôle la bonne réalisation des travaux.
– Le Syndicat des Eaux délivre un certificat de conformité si le chantier s’est déroulé correctement.
– Le Syndicat des Eaux accompagne le certificat de conformité d’un plan de récolement.

Quel sable utiliser de préférence pour réaliser mon assainissement non collectif ?
Le Syndicat des Eaux du Tursan a instauré une Charte de Qualité du Sable destiné à l’assainissement non collectif.
Les usagers ont à effectuer des choix à moyen et long terme concernant la réalisation des ouvrages d’assainissement. Il en va ainsi du choix du sable, matériaux filtrant les eaux usées.
L’objectif de la Charte est de garantir que le sable produit ou distribué par les signataires de cette charte, est conforme à l’arrêté du 6 mai 1996 et au DTU 64-1 (normes de qualité).
Les entreprises signataires de la Charte s’engagent à faire contrôler par un organisme indépendant la qualité du sable livré sur au moins deux chantiers par an. Ces chantiers seront pris au hasard et désignés par le Syndicat des Eaux du Tursan et le Syndicat de la Basse Vallée de l’Adour.
Si l’analyse granulométrique montrait que le sable livré n’est pas conforme alors les entreprises signataires de la Charte s’engagent à reprendre et échanger, sans délai, le sable jugé non conforme ; commander sans délai une analyse du sable se trouvant sur son site de production ou de distribution ; commander sans délai une nouvelle analyse de sable à faire sur un chantier pris au hasard.

Les entreprises signataires de la Charte au 1er janvier 2005 : Gama, gravière de Cazères et R.O.A. (La Route Ouvrière Aturine), gravière du Hâ à Aire sur l’Adour.[/karma_builder_accordion_panel][/karma_builder_accordion]